Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les immatriculations mondiales d'Audi ont baissé en 2018

Les immatriculations d'Audi dans le monde ont baissé de 3,5 % pour atteindre 1 812 500 véhicules.

Les immatriculations mondiales d'Audi ont baissé en 2018

La marque aux anneaux a livré 1 812 500 véhicules en 2018, soit une baisse de 3,5 % par rapport à 2017. C’est en Europe que les dégâts sont les importants avec des volumes en repli de 13,6 %.

 

Audi a souffert en 2018. Les résultats parlent d’eux-mêmes : 1 812 500 véhicules ont été écoulés dans le monde l’an dernier, un total en repli de 3,5 % par rapport à 2017. Les responsables de la marque aux anneaux mettent en avant le passage au nouveau cycle d’homologation WLTP et une vague de renouvellement de produits (A1, A6, A7 et Q3) pour expliquer ce passage à vide. « Comme prévu, l’année 2018 s’est révélée extrêmement difficile », reconnaît Bram Schot, le président du directoire, par voie de communiqué.

 

C’est en Europe que la marque a le souffert. Le Vieux Continent est demeuré la place forte avec 743 600 ventes cumulées mais ce volume a baissé de 13,6 % sur un an. Les principaux pays ont basculé dans le rouge, à l’image de l’Allemagne (260 456, -11,6 %), du Royaume-Uni (143 716, -18 %), de la France (51 710, -19,2 %), de l’Italie (62 256, -9,7 %) et de l’Espagne (53 105, -5,3 %). Audi assure que ses équipes continuent à « travailler à plein régime sur l’homologation de ses modèles » afin d’aborder 2019 sous de meilleurs auspices.

 

Ailleurs dans le monde, Audi a connu des fortunes diverses. Ses ventes ont baissé de 1,4 % aux Etats-Unis (223 323 unités), de 1,8 % au Mexique (14 781 unités) et de 12,2 % au Brésil (8 810 unités). La marque aux anneaux a en revanche progressé au Canada (+2,5 %, 36 908 unités) et surtout en Chine. L’Empire du milieu est la principale éclaircie pour l’année 2018 avec 663 049 ventes cumulées, un total en hausse de 10,9 %.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Renault réalise  de la moitié de ses ventes hors d'Europe

En 2018, le groupe Renault a affiché des résultats contrastés selon les marques et les régions, mais a toutefois conforté ses positions en dehors de l'Europe où il réalise désormais de la moitié

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page