Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

WeProov a dévoilé la ProovStation à l'occasion du CES de Las Vegas.

[CES 2019] WeProov dévoile son portique d’inspection des véhicules

A l’occasion du CES de Las Vegas, WeProov a présenté la ProovStation, un portique permettant de scanner l'extérieur d’un véhicule en moins de trois secondes. Cette innovation est vouée à automatiser et industrialiser le processus d’inspection de l’état des véhicules.

 

Cela fait de deux ans que WeProov planche sur le sujet. La ProovStation s’apprête enfin à voir le jour. Ce portique permettant d’effectuer un scanner complet d’un véhicule en moins de trois secondes grâce à des technologies d’intelligence artificielle et 3D a été dévoilé en première mondiale à l’occasion du CES de Las Vegas.

 

La start-up française fondée en 2015 par Alexandre Meyer et Gabriel Tissandier, désormais soutenue par le groupe Bernard fraichement entré au capital, assure que ce portique détecte tous les dégâts présents sur un véhicule. Une fois le véhicule scanné à 360°, y compris au niveau du soubassement, un rapport horodaté, géolocalisé et sécurisé est généré. Il contient des photos conservatoires en haute définition de l’état du véhicule, ainsi qu’un relevé des dommages d'une précision de l’ordre du millimètre. Ceux-ci sont localisés et quantifiés. Les experts n’ont qu’à les chiffrer.

 

« Avec de 80 % de nos clients dans le secteur automobile, nous voulions répondre au besoin spécifique du marché en allant loin dans notre offre et fournir un outil d’inspection de véhicules entièrement automatisé capable de fonctionner en permanence, sans intervention humaine sur un grand flux de véhicules. Avec ProovStation, nous passons donc à la vitesse supérieure, à savoir : l’industrialisation des états des lieux en temps réel et ce de manière simple, sécurisée et ultra rapide », explique Gabriel Tissandier.

 

WeProov ajoute que ce portique permettra de réduire les frais de remises en état en imputant directement les dommages au responsable. Un outil qui suscitera à n’en pas douter un intérêt des loueurs, des constructeurs, des concessionnaires, des responsables de flottes et des logisticiens. Il pourrait même attirer l'attention des professionnels sur le marché américains, .

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA : Trémery passe à l'électrique

Alors que les premiers modèles à batterie de PSA sont dans les starting-blocks, l'appareil industriel du français s'adapte logiquement à ces nouvelles offres. Le site de Trémery, champion des blocs

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page